La poule était déjà fan des meubles et des fringues suédois, voilà que maintenant elle a sombré dans les bouquins!!!!

Je viens donc de passer trois semaines totalement à fond avec ma nouvelle copine Camilla L.

P1210722

Je préfère le dire tout de suite, que ma Libraire préférée se rassure, j'ai aussi presque terminé Mille femmes blanches, que j'ai lu entre deux et que j'adore, tu ne t'étais pas trompée, mais j'y reviendrai quand il sera fini!

Donc, Camilla.

J'avais lu L'oiseau de mauvais augure il y a deux ans, ça m'avait bien plu, je m'étais précipitée à la bibli du coin, qui n'en avait qu'un autre de la collec, et jamais dispo par dessus le marché, donc j'avais lâché l'affaire.

Sauf que le premier de la série, La princesse des glaces vient de sortir en format poche, ce qui change considérablement la donne héhé compte tenu de l'usage unique du polar! Je me suis donc précipitée dessus, en trois soirs c'était plié, et voilà!

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, j'ai pu en emprunter deux autres à une morue de ma connaissance dont je tairai le nom, mais qui se reconnaîtra, et me suis débrouillée pour me procurer les deux derniers! Genre, la fille pas du tout accro!

Donc, je les ai lus pratiquement dans l'ordre, je termine à l'instant Le prédicateur, qui est le deuxième de la liste, mais franchement, cela n'est pas gênant, puisque chaque bouquin est indépendant au niveau de l'intrigue.

C'est vraiment chouette de retrouver le couple Erica-Patrik dans chaque livre (très amusant de voir comment sont envisagés en Suède grossesse, allaitement, congés parentaux DU PERE, c'est la cherry on the cake ça tiens!)

C'est ultra prenant mais pas flippant ni (trop) glauque, on n'en rêve pas la nuit, ce qui n'est pas mal ma foi (parce que moi quand c'est trop moche, je fais des cauchemars, comme les enfants!)

Tous m'ont vraiment plu, avec toutefois un gros bémol pour la fin du dernier, La sirène, que je ne raconterai pas ici évidemment, mais qui m'a gavée au plus haut point, alors qu'en plus, j'avais une autre idée, franchement meilleure, Camilla aurait pu y penser franchement, zut quoi! Hé hé hé!

Allez maintenant je retourne dans mon tipi avec May Dodd!