Bon, La poule l'a lu!

Ceci dit, c'est sans grande surprise quand on se souvient ma gigantesque légère addiction à Twilight il y a peu j'ai les tickets d'entrée pour l'avant-première du dernier volet dans mon sac depuis 1mois... alors forcément, moi, si on me dit que l'auteur aimait tellement Twilight qu'elle a voulu écrire dans la même veine, mommyporn ou pas mommyporn, je fonce! Ahem...

P1220571

Donc voilà, j'ai lu Cinquante nuances de Grey.

Je vous avoue être passée par plusieurs nuances (mouahaha) d'agacement pendant ma lecture, ça démarre franchement niais, plutôt mou de chez mou, ultra midinette, Mister Grey dieu vivant, Anastasia pauvre chose, ok ok, voyons la suite. Evidemment, on attend impatiemment d'entrer au coeur de l'action, suivez moi regard, mais ça, je savais que cela n'était pas avant la moitié du bouquin, n'exagérons rien hé hé!

L'action arrive effectivement à la moitié du livre. Bon. Eh franchement, je ne pense pas être inchoquable, et honnêtement, oui, c'est assez chaud, mais ça va quand même hein! Je m'attendais vraiment à pire!

Et j'en viens à ce qui m'a vraiment fait rigoler tout au long du livre, et pour tout vouus dire, ce n'est pas LE livre qui m'a fait rigoler, mais plutôt de réaliser que ce que j'en avais lu deci-delà dans les magazines, eh bien cela avait clairement été écrit par des gens ayant ENTENDU parler du livre, ou en ayant lu des résumés faits par des gens ne l'ayant pas lu, mais qui n'avaient pas pu le lire!

Parce que franchement, on est loin de ce que l'on peut en lire, à savoir, l'initiation (mouais) à des pratiques aïe aïe aïe d'une jeune oie blanche innocente, et je vous assure qu'elle est loin de l'être dans le bouquin, par un vilain monsieur qui profite totalement d'elle, alors qu'au final, je ne suis pas certaine que les rôles soient vraiment distribués comme ça!

Niveau littérature, c'est du gentil, du très gentil. J'ai beaucoup aimé l'adaptation des échanges de mails entre Anastasia et Christian qui communiquent beaucoup par ce biais, en jouant sur le "tu" ou le "vous", c'est très subtil, surtout si on se dit que le "tu " n'existe pas in english hé hé!

Une petite référence à Pretty Woman par-ci, mille références à Twilight par là...eh bien eh bien, La poule a finalement bien été embarquée par Fifty Shades (bien mieux en anglais le titre également, pffff, en français, ça ne veut plus dire grand chose) et ma foi, je pense que je vais attaquer le tome 2 oh yeah!