On se calme, ce n'est pas La poule qui va faire le grand écart pour vous, non mais ça va pas bien?

Bon, vous n'aurez qu'à trouver qui fait le grand écart dans cette histoire!

Sinon, la marinière. Grand hit de la saison, ce qui m'étonne, c'est qu'on n'en voie nulle part, dans aucune boutique, aucun magazine, sur aucun blog mode, c'est quand même étrange non?

Alors comme en plus de tout ça, La poule n'en avait aucune dans son dressing, il a bien fallu faire quelque chose!

Hein? Quoi? J'entends rien! Ah, celle là, oui, bien sûr, certes, mais voyez-vous, Manou garde les filles cette semaine, et pauvre Manou, cela lui fait quand même pas mal de boulot, il faut qu'elle ait une compensation, c'est logique, alors la winter marinière est partie vers l'Ariège, normal!

Et donc, là, pour le coup, encore quatre plus aucune marinière au poulailler disais-je!

P1080266 P1080267

C'est du super basique, c'est clair, mais aussi du super valeur sûre, qui va avec tout, qui se décale super facilement, une marinière quoi!

Le patron vient de ce livre IMG_1116 c'est celui qu'on voit sur la couv'. J'ai redessiné l'encolure, trop près du cou à mon goût,  ultra rallongé les manches ainsi que le corps.

Le jersey vient de chez Toto, il est un tout petit peu plus épais que celui-là, mais reste néanmoins très fluide, bonne maîtrise du choix du jersey chez Toto cette saison, maintenant, encore un tout petit effort, il faut nous en montrer du rayé rouge et blanc et ce sera par-fait!

Et pour le pendant des paillettes, cette fois, petit rajout de passementerie (encore une Fairy idea!) aux épaules, j'ai les strass à coudre dessus encore dans le sachet, paraît que ça s'appelle la flemme...

P1080294 P1080299

Eh, pssst vous avez vu??? Les plumetis sont ENFIN rentrés au poulailler! Introuvables depuis de longs mois, on désespérait d'en trouver avec Fairy Audrey, et puis victoiiiiiiiiiiiiiiiire! Les voilà!

P1080275

Ce qu'il ne faut SURTOUT pas dire, c'est que ce sont des mi-bas! Bouuuuh! Pas bien! Trop glamour les mi-bas! Berk berk berk! Mais bon, parfois, il faut savoir souffrir (Edwaaaaaaaaaaaaaard! Jeudi 25 février, Arte, 22h35, les Twilight girls comprendront, pour les autres, je leur demande toute leur indulgence pour cet égarement...)