Il y a des jours, La poule se sent d'humeur aventurière dans sa cuisine! Souvenez vous des derniers épisodes, macarons, guimauve, bagels, et j'en passe! Dimanche dernier fut un de ces jours...

Depuis quelques semaine, dans mes placards, j'avais ça:

P1080157

Pas tellement d'idées sur quoi en faire, à part une banale mousse au choc'-caramel comme c'est évoqué dans les magazines parlant de ce nouveau chocolat, bof bof! Et dimanche, l'illumination! La poule allait faire des Mortellous chocolat-caramel! Rho l'idée d'enfer hinhinhin!

Les Mortellous, pour rappel, ce sont des sortes de cookies absolument inavouables, avec presque 500g de chocolat pour une quinzaine de cookies, trop la honte, mais une tuerie absolue! La version originale est de Martha S., la reine de la mesure en pâtisserie, ô ma déesse! Recette des Mortellous ici.

Bon, histoire de faire sa maline, La poule se dit qu'elle va ADAPTER la recette de Martha, folle qu'elle est! (La poule, pas Martha, vous aviez compris!) et nous voilà parties, on sort la balance, on pèse, on fait fondre, on bat, tout semble se dérouler pour le mieux dans la meilleure des pâtisseries, La poule en arrive à l'étape où elle forme ses cookies sur le papier sulfurisé avant de les enfourner, elle a de quoi faire deux plaques, hop hop hop, la première file dans le four!

15 minutes à attendre, La poule vaque un peu, et quand elle revient, elle manque tomber à la renverse, voilà ce qu'elle sort du four!

P1080159

Je ne vous épargne rien, je sais, les photos sont en grand, ça pique les yeux, désolée!

Peut-être un petit souci dans la tenue de la pâte non? Ok ok, petit échec, La poule, bien avisée, n'a pas enfourné ses deux plaques, elle sait rebondir, elle se dit qu'une pâte comme ça qui a tendance à s'étaler a besoin d'être mieux prise en main, elle transvase donc les cookies de la seconde plaque dans des moules à muffins, histoire de leur apprendre la vie non mais!

On enfourne, à nouveau 15 minutes plus tard, La poule va voir ses petits coo-fins, oh qu'ils sont jolis, tout gonflés, euh, à la réflexion, ils se sont peut-être emballés, ils sont drôlement hauts dis donc! Elle les sort, pose la plaque sur la table, et là, dans un petit POUF fort gracieux...

P1080162

Encore du grand format, désolée hein!

Mes petits coofins étaient donc creux, et se transforment sous mes yeux en petites soucoupes creuses, aaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!

Ok ok, que faire? On sort la cape de dignité, on dispose tout ce petit monde sur la grille à pâtisserie l'air de rien, pour faire illusion devant l'impartial jury habituel, oui oui oui mes chéris, aujourd'hui, pour le dessert, je vous ai fait des cookies plats, et des muffins creux, régalez-vous!

P1080170

Heureusement, le dieu des coofins était avec moi ce jour là, car si l'on ne les regardait pas de trop près, mes coofins étaient cro cro cro bons!

Alors si jamais vous avez, vous aussi, envie de faire des coofins, je vous mets la liste des ingrédients, libre à vous éventuellement de rajouter de la levure, je pense que c'est ça qui a un peu manqué...

  • 200g de choc'-caramel

  • 60g de beurre 1/2 sel

  • 110g de farine

  • 1/2 sachet de levure

  • 1/2 c.c. de fleur de sel

  • 2 oeufs

  • 160g de sucre de canne complet non raffiné

  • 200g de caramels mous coupés en petits morceaux (150g mélangés à la pâte, 50g en déco sur le dessus des coofins)

  • cuisson 160°-15min pour les cookies plats, 180°C-15 min pour les muffins creux.

Morale de l'histoire: n'est pas Martha S. qui veut (long soupir...)